Tarot divinatoire : pourquoi faut-il couper son jeu de la main gauche ?

Publié le : 11 août 20223 mins de lecture

De nos jours, de nombreuses personnes se méfient de plus en plus de la voyance car ses prédictions sont incomplètes. Cependant, pour que cet exercice puisse être réalisé, certaines règles doivent être respectées. Tout d’abord, il est nécessaire de couper les cartes avec la bonne main, à savoir la main gauche.

Optez pour la main gauche afin d’obtenir une meilleure sensation !

Selon les convictions ésotériques, les cartes des cartomanciens sont coupées avec la main gauche. Celle-ci est choisie car elle est la plus proche du cœur. En outre, certains l’appellent aussi la « main spirituelle ». La main gauche est la plus habile, car elle n’a pas besoin de recevoir un ordre spécial du cerveau. Selon cette croyance, l’ésotérisme s’appuie sur cette main spirituelle pour tirer les cartes. De nos jours, les adhérents de l’hermétisme ne prêtent pas attention à ces différentes zones. La raison en est qu’ils pensent que la magie de la voyance se manifeste à ceux qui y croient vraiment. Rendez-vous sur temporel-voyance.com pour plus d’informations.

Pourquoi couper les cartes avec la main gauche ?

Pour certains voyants, couper le jeu avec la main gauche est très utile. Ils pensent que cette main est la partie la plus intuitive, car elle est proche du cœur. D’autre part, c’est précisément dans la partie gauche du cerveau humain qu’évoluent les activités cérébrales. A savoir, la pensée, la spiritualité et la créativité, éléments qui sont associés au sens créatif et intuitif. Il semble possible que ce soit pour cette même logique que l’on porte une bague de fiançailles avec la main de la pensée. En conclusion, la cartomancie a une structure bien définie. Le voyant est obligé d’expliquer à son client (après avoir mélangé les cartes du tarot, coupé avec la main gauche, ordonné et tiré) les messages que les cartes disent.

Quelques notions pour bien tirer les cartes !

En plus de couper les cartes avec la main de la pensée, le voyant doit s’équiper d’autres outils. Ainsi, pour conserver son intuition, il doit se munir d’améthystes (pierres spéciales) et d’une bougie. En ce qui concerne la cartomancie, le client doit être bien canalisé pour pouvoir commenter les cartes. Bien que la taromancie nécessite peu d’expérience, la concentration est tout de même nécessaire. Il existe des personnes qui effectuent cette pratique uniquement sur la base de leur don. Enfin, lors de ce genre d’événement, se faire assister par un professionnel est essentiel. Cela peut aider lorsque l’apprenti fait appel à la présence d’autres esprits et divinités.

Plan du site